Un café avec Karine Goldberg

Rêver, essayer, se lancer, autant de verbes que notre génération conjugue à l’impératif et au présent avec talent et parfois une bonne dose d’inconscience (heureusement).

Le collaboratif, la co-construction sont les nouveaux mots dont nous faisons nos étendards, car tout en ayant conscience de ne pas inventer le processus collectif from scratch nous nous l’approprions pour en faire une force, décuplée par les outils et la culture numérique.


Cette culture numérique, Karine Goldberg s'en est notamment imprégnée pendant 3 ans en défendant et valorisant des projets au sein de La Fonderie, bras armé du numérique en Ile-de-France. Quand elle se présente, elle dit que son maître mot c'est l'adaptation. Après des études de philo, un passage dans l'éduc pop, elle atterrit dans la com, puis le numérique, façonné par les rencontres. Un jour elle a décidé de donner sa place à la petite voix qui trottait dans sa tête et se cognait aux parois. Grâce à un bilan de compétences, elle a identifié ce qu’elle cherchait : quitter son écran, gagner son indépendance, être plus créative. Pour répondre à cette équation, elle est devenue céramiste. Pendant six mois, elle a rejoint l’atelier du maître Augusto Tozzola pour préparer son CAP. Tourner la terre, 7h par jour, la travailler, apprendre à la connaître, la soumettre au feu pour qu’en sortent les objets de son imaginations : tasses, vases, amphores, décors utiles…

Lorsque Pantin lance un appel à projets pour quatre locaux destinés aux artisans d’art dans le futur nouveau quartier du canal, Karine fonce, et voit entre les lignes du formulaire de réponse l’opportunité de faire fusionner ses deux univers. Elle imagine alors transformer 40m2 en atelier partagé, un co-working pour céramistes où l’on viendrait créer, partager, apprendre. Bâton de pèlerine et power-point de 50 slides en poche pour démontrer la viabilité de son projet, mais aussi sa démarche innovante et l’explication par a+b que cela répond aux nouveaux modes de travail comme aux attentes des habitants du nouveau Pantin, Karine est depuis par monts et par vaux, quittant l’atelier pour convaincre élus, bailleurs, investisseurs. La tête bien faite et sur les épaules, elle s’est mise au business plan, aux négociations et aux plan d’architecte, éprouvant au quotidien combien il faut croire en soi et son projet pour emporter l’adhésion, transformant son réseau de geeks en soutiens d’un nouveau genre, adaptant son énergie créative aux réalités entrepreneuriales.


Un bel exemple de notre génération créative et innovante qui puise ses forces dans les savoir-faire et l'excellence française tout en se les appropriant et en démontrant sa valeur !


__________________________

suivre le travail de Karine : http://karinegoldbergceramique.tumblr.com/

 

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Belle Miga (samedi, 04 février 2017 17:57)


    WOW just what I was looking for. Came here by searching for %meta_keyword%

  • #2

    Analisa Ogilvie (dimanche, 05 février 2017 04:57)


    I will immediately seize your rss feed as I can't find your email subscription link or newsletter service. Do you have any? Kindly allow me know in order that I may just subscribe. Thanks.

  • #3

    Jesus Trask (lundi, 06 février 2017 17:19)


    I will immediately clutch your rss feed as I can not to find your e-mail subscription hyperlink or e-newsletter service. Do you have any? Kindly permit me recognize so that I may just subscribe. Thanks.

  • #4

    Ok Marland (lundi, 06 février 2017 20:55)


    I am sure this post has touched all the internet people, its really really good article on building up new website.